Aventurier des projets hôteliers, le chef d’orchestre est à l’origine du projet « Le TIGrr ». La quarantaine n’a pas assagi ce fils et petit-fils d’hôteliers, qui organisait ses premiers événements bien avant d’être majeur. Après dix premières années d’ expériences passées au sein des hôtels Byblos, l’été à Saint-Tropez, l’hiver à Courchevel, le milieu de l’hôtellerie saisonnière de grand luxe n’a plus de secrets pour lui…

En 2004, il se lance dans une nouvelle aventure hôtelière qui lui a permis de concevoir et exploiter quatre établissements à Paris, Marrakech et Saint-Tropez. Au printemps 2010, à l’aube de ses quarante ans et fort de son expérience de vingt ans, Jérôme Foucaud s’est orienté vers une activité de conseil par le biais de laquelle il accompagne dans leur conception ou leur exploitation de nombreux établissements hôteliers et complexes de restauration.

Success Story

En parallèle, il a créé, avec ses fidèles complices, le restaurant TIGrr de Megève en décembre 2013, repris les rênes de l’hôtel ERMITAGE à Saint-Tropez au sein duquel il a implanté le second restaurant TIGrr en avril 2014, et ouvert deux autres concepts de restauration à Megève fin 2014 : SPAGGIARI, un café pizzeria au centre du village, et WOODY, un chalet restaurant à flanc de montagne.

Une nouvelle tanière arty, festive et décalée

Carrefour de l’Odéon, 1 rue de Condé dans le 6eme arrondissement de Paris est l’adresse à retenir. Le TIGrr plante ses griffes en plein paris… Jérôme Foucaud et Philippe Di Méo renoue avec l’âme d’antan du quartier avec un restaurant – club stylé. La nouvelle adresse du duo gagnant reprend tous les codes qui ont fait le succès de leurs deux premiers espaces de Megève et Saint-Tropez : un lieu unique et multiple, aux consonances asiatiques, à la fois contemporain et haut de gamme. Chaleureux, chic et convivial, à la dominante noire frappée du sceau or du TIGrr. Constitué de deux espaces principaux et communicants, le Bar et le Restaurant, prolongés par la Cage du TIGrr ; autant de propositions qui s’adaptent à toutes les occasions pour vous offrir, selon l’heure, des moments sages ou sauvages. Contrairement à ses jumeaux, le TIGrr Saint-Germain pourra rugir librement toute l’année !

Le TIGrr à désormais son temple parisien. Dés l’entrée, le ton est donné : majestueux, convivial et chic. Deux grands piliers, monolithes de pierre noire veinée abritant côté bar la cabine du DJ, côté salle, l’hôtesse, vous feront passer une frontière. Dans cet autre monde, le bar, le restaurant et la cage du TIGrr mettront tous vos sens sur la touche « on »…  Le sol en acier noir ciré contraste avec un mur frontal en toile jaune d’or sur lequel veille une majestueuse tête de tigre en laiton, tel un blason… Bienvenue au club !

 – Les Parisiennes – Suivez-nous sur notre FanPage FacebookInstagram et Twitter