À l’occasion de la nouvelle exposition monographique Before they pass away de Jimmy Nelson, La Hune propose une séance de signatures en présence de l’artiste le 8 juin 2016.

Le photographe anglais débute ce projet monumental en 2010, véritable documentaire artistique qui l’emmène aux quatre coins du monde à la rencontre de trente-cinq communautés indigènes éclectiques.

Jimmy Nelson nous livre ici une exposition saisissante. Son intention : faire de Before the pass away un état des lieux singulier des cultures autochtones afin de laisser derrière lui un héritage visuel pour les générations actuelles et futures. Jimmy Nelson a ce don d’établir des connexions avec les communautés relativement ignorées. Son but : faire transparaître la richesse et la sagesse que l’on peut tirer de cet héritage préservé et évolutif fait de rites, de coutumes et de traditions souvent méconnues. Mû par la curiosité et équipé de sa chambre photographique, il met en scène les membres de ces ethnies à travers le prisme de l’esthétique : du décor des différents habitats en passant par les ornements tels que les coiffes et peintures corporelles. Jimmy Nelson met en lumière la relation privilégiée que chaque tribu entretien avec la nature, comme un appel, en filigrane, à une prise de conscience.

Le résultat de son travail est un testament extraordinaire des cultures restées à distance de la mondialisation : des peintures de visages fascinantes des Huli Wigmen de Papouasie-Nouvelle-Guinée, à l’exotisme de la tribu des Karo en Ethiopie et aux scènes captivantes du peuple de Himba en Namibie.

La Hune présente 37 tirages, dévoilant à chaque détour l’incroyable richesse de ces derniers peuples autochtones.

EXPOSITION DU 8 JUIN AU 4 SEPTEMBRE 2016

– Les Parisiennes – Suivez-nous sur notre FanPage Facebook,  Instagram et Twitter