Le monde entier se retrouve au Tranoï… Ce n’est pas une révélation, ni un scoop : le Tranoï propose la vitrine la plus internationale, du 2 au 5 octobre 2015, pendant la Paris Fashion Week. Personne ne pourra nier qu’il est savoureusement agréable de pouvoir prendre le temps de se poser, d’échanger et de rencontrer les créateurs et les designers de 47 pays différents.

Bourse, Louvre, Montaigne

3 fois plus fort, 3 fois plus pointu, le Tranoï se structure en 3 axes à Bourse, à Montaigne et au Carrousel du Louvre. La mode défile. Ok… Mais la mode reçoit aussi. Comme pour le casting d’un film à succès, le Tranoï est connu et reconnu pour fédérer des designers avec une approche sensible et réfléchie dans cette manière d’appréhender la création. Le vêtement « habite » celui qui le porte.

INSTA-TRANOI-SS16-1

Le dressing parfait pour la saison prochaine

Mais ce qui fait sa richesse, reste la diversité de ces exposants… 550 au total, nous ne pourrions tous et toutes les nommer. Alors de la tête aux pieds pour composer les looks de ce printemps été 2016, les collections de prêt-à-porter, de bijoux, de chaussures, de maroquinerie, de chapeaux, d’écharpes, de lunettes, de vestes et de maillots composent un dressing idéal… Du style, du look, pour créer un mix and match dans l’air du temps… Si la dimension commerciale est le point fort de l’évènement, n’oublions pas que le Tranoï reste une plateforme artistique et fédère tous les professionnels de la mode… Tranoï signifie, mot pour mot, « entre nous» en italien. Chaleureux, ne trouvez-vous pas…

La Mode au cœur des passions

Notre agence de communication « Les parisiennes » apprécient cette philosophie et rejoint ainsi les valeurs d’Armand Hadida. Notre différence se révèle alors dans cette envie de bien accueillir et recevoir les professionnels. De nos relations presse se tissent des liens, des connections. Des belles rencontres naissent entre créateurs, designers, fondateurs, organisateurs et journalistes, illustrées par une plume rédactionnelle, un angle de prise de vue photographique, ou à travers le regard d’une caméra. Le savoir-faire, l’artisanat, la passion des métiers se transmettent au Tranoï.

INSTA-TRANOI-SS16-2

Aller-Retour

Du Palais de la Bourse au Carrousel du Louvre pour se rendre à Montaigne, les navettes ont fait plus d’un aller-retour… Elles n’étaient pas les seules car les allées du salon ont connu une circulation fluide mais dense… Les visiteurs, cette saison, ont pu découvrir des nouveaux labels comme Dita, Taller Marmo, Sensi Studio et Ball Pagès, Claustrum, Ada & Vic, Oracle Gifts. Les sillages de parfums de Le Galion, Naomi Goodsir et Olfactive Studio ont fait chavirer les têtes et enivrer les cœurs…

La planète Fashion

Si le Brésil a été mis à l’honneur à Tranoï Montaigne, le Carrousel du Louvre avec le collectif TokyoEye faisait son focus sur la mode nipponne. Oui, terriblement internationale… Et ce n’est pas Sofie D’hoore, Rosa Maria Jewellery, Fyodor Golan qui nous diront le contraire…

A la saison prochaine avec « Les Parisiennes ». Nous vous donnons rendez vous du 23 au 26 janvier 2016 pour Tranoï Homme et Preview Femme – Bourse & Cité de la Mode… Save the date…

- Les parisiennes - Suivez-nous sur notre FanPage FacebookInstagram et Twitter